Moi, le seul évadé de Buchenwald

Edmond Vandievoet

Le seul témoignage existant qui relate la seule évasion connue d’un camp de concentration.

Moi, le seul évadé de Buchenwald

Edmond Vandievoet

Le seul témoignage existant qui relate la seule évasion connue d’un camp de concentration.

ISBN

978-2-930757-29-2

Date de parution

2014

Collection

Prix

7,90 €
En mai 1940, Edmond Vandievoet a 34 ans et une seule idée : servir son pays. Mobilisé par l’armée belge, il échappera une première fois à la captivité et se réfugiera à Paris où il se spécialisera au sein d’un réseau dans le passage d’hommes et de matériel entre Bruxelles et la capitale française. Arrêté plusieurs fois, évadé autant de fois, Edmond Vandievoet sera finalement déporté au camp de Buchenwald, dont il sera le seul prisonnier à avoir réussi à s’enfuir. C’est après une extraordinaire odyssée à travers l’Allemagne nazie, souffrant de la faim et du froid, qu’il rejoindra la Belgique, puis la France, où ce Belge de naissance, frigoriste de son métier, vécut une retraite paisible. Le seul témoignage existant qui relate la seule évasion connue d’un camp de concentration.

Petit format... Grandes Histoires à petit prix

Disponible sur notre plateforme de vente

Edmond Vandievoet

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon)

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon)

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :

En mai 1940, Edmond Vandievoet a 34 ans et une seule idée : servir son pays. Mobilisé par l’armée belge, il échappera une première fois à la captivité et se réfugiera à Paris où il se spécialisera au sein d’un réseau dans le passage d’hommes et de matériel entre Bruxelles et la capitale française. Arrêté plusieurs fois, évadé autant de fois, Edmond Vandievoet sera finalement déporté au camp de Buchenwald, dont il sera le seul prisonnier à avoir réussi à s’enfuir. C’est après une extraordinaire odyssée à travers l’Allemagne nazie, souffrant de la faim et du froid, qu’il rejoindra la Belgique, puis la France, où ce Belge de naissance, frigoriste de son métier, vécut une retraite paisible. Le seul témoignage existant qui relate la seule évasion connue d’un camp de concentration.

Edmond Vandievoet

Petit format... Grandes Histoires à petit prix

Disponible sur notre plateforme de vente

Retour haut de page